Vracdesouvenirs

 

Michael Wong Loi Sing 3 septembre 2017

Classé dans : Non classé — vracdesouvenirs @ 6 h 37 min

Le mannequin de Rosa Lee Parks

de

Michael Wong Loi Sing

Corps de femme pour des merveilles
Sans tête, sans jambe, sans bras,
Corps de femme, toujours en veille,
Inerte offert à qui voudra.

C’est lui aux encres chatoyantes,
Lui, qui du Surinam venu,
Qui, Maestria flamboyante,
Effleure ce modèle nu.

Sous ses doigts s’anime la toile.
Époustouflante floraison,
Illumination verticale !
Terre et nuées en liaison.

Vibre comme un étonnant souffle,
Humaine transfiguration.
Charme féminin en maroufle,
Subtile et troublante émotion
.

Il eût pu en faire un bel ange
Il en fit un rêve piégé
Une aile, comme c’est étrange,
en fit magique être figé
.

IMG_0991

 

Commenter

 
 

Intersyndicaleadapei79 |
rucher du Bout de Cesnes |
Neurogen |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Futureofwork